Activités ludiques

Le langage émotionnel pour les enfants: la cocotte en papier


Pour cette dernière activité du défi 60 jours , j’avais envie de vous proposer un must! A la fois pour le thème du langage émotionnel qui est un peu le clou de tous les apprentissages précédents, que sur la forme avec une des activité préférée des Ourson:, la cocotte en papier !

Si vous arrivez juste sur le blog, nous vous recommandons de prendre les activités dans l’ordre. C’est par ici !


De 4 ans à 10 ans ou plus, les enfants adorent toujours autant les cocottes en papier !


Et moi cela m’a replongé dans mes propres souvenirs d’enfance !

Développer le langage émotionnel
Le langage émotionnel accessible aux Oursons!


Je trouve que la cocotte se prête assez bien à ce thème, par la récurrence de l’action et de la lecture qu’elle propose. Plus votre enfant lira les termes du langage émotionnel, plus il les retiendra et sera à même de les utiliser pour décrire ce qu’il ressent.

Apporter des nuances sur nos ressentis émotionnels est encore une fois une manière de prendre du recul en les nommant précisément. Prendre ce temps d’observation pour vérifier si je me sens touché, charmé ou relié par exemple.

Nommer est l’étape avant l’expression et savoir précisément ce que je ressens m’aide à pouvoir exprimer mon besoin plus clairement. Plus j’exprime mon besoin avec clarté, plus il est facile d‘y trouver une réponse. Mais aussi de le partager et d’être entendu par l’autre.



Cette capacité de précision est donc indispensable pour une meilleure communication avec soi-même et avec le monde !



L’activité

langage émotionnel
Développer son lagnage émotionnel



Le but de cette activité est de donner en précision au langage émotionnel de vos Oursons.


Cette capacité a deux objectifs principaux :

  • améliorer leur compréhension d’eux même pour comprendre leur besoin et mieux y répondre
  • s’exprimer avec plus de clarté pour mieux se faire comprendre des autres

Vous trouverez dans le fichier une liste non exhaustive de possibilités de nuances pour 8 émotions.

Vous pouvez bien sûr reproduire une autre cocotte avec les autres sentiments si vous le souhaitez ! Par exemple : la confusion, la surprise, la sérénité.


Cette cocotte en papier propose de nommer, de mimer ou de partager une expérience personnelle liée à l’émotion choisie.

Comme à l’habitude, allier le mouvement et l’apprentissage ludique va aider vos Oursons à intégrer les notions partagées dans l’activité


Petit rappel : retrouvez en cliquant sur la chaîne de Coralie le pliage de la cocotte en papier !



Cette activité ludique se compose de 2 parties.

  • découvrir le langage émotionnel
  • exercer sa précision de description


Le matériel nécessaire


Le matériel nécessaire :

  • le fichier à télécharger en bas de page
  • des ciseaux


Étape 1 : découvrir le langage émotionnel


Avant de commence à jouer, il est important de lire la fiche des termes proposés dans l’activité.

Prenez le temps de lire chaque mot avec votre enfant et de l’expliquer si besoin. Vous pouvez classer ces termes sur une échelle d’intensité pour chaque émotion pour aider votre Ourson à mieux situer chaque nuance.

N’hésitez pas à sortir le bon vieux Larousse pour les mots que vous n’arrivez pas à définir, ou à faire confiance à votre propre expérience.


Rien de tel que de partager une situation vécue pour expliquer l’intensité d’un ressenti, que ce soit la votre ou celle de votre enfant.


Et en bonus, cela renforcera votre relation avec votre Ourson 🙂


Vous pourrez aussi profiter de cette lecture pour expliquer à votre enfant que vu le nombre de possibilités, il arrive fréquemment que la personne a côté de nous ne ressente pas du tout la même chose, ou pas avec la même intensité.


Une fois la liste lue, expliquée et imagée, vous pouvez la ranger et passer au jeu 🙂


Pour cette première étape, vous devrez :

  • Fabriquer la cocotte en papier
  • Lire , expliquer et imager la liste des nuances émotionnelles
  • Faire prendre conscience à votre Ourson de la palette de ressentis existants


Etape 2 : exercer sa précision de description

Une fois la découverte de la palette de possibilité du langage émotionnel, place à l’aspect concret. Ce qui parle le plus à nos enfants ( et à nous aussi d’ailleurs!) , c’est d’associer une idée à une expérience réelle.

La cocotte des émotions propose donc plusieurs actions :

  • raconter une expérience personnelle : lorsque le joueur tombe sur cette catégorie, il devra raconter une expérience vécue en lien avec l’émotion définie par la cocotte. En plus de relater les faits, il devra exprimer ce qu’il a ressenti à ce moment là, en étant le plus précis possible. En cas de besoin et pour les premières parties, votre Ourson pourra bien sûr s’aider de la liste !
  • mimer : toujours avec l’idée d’associer le mouvement à l’apprentissage (si vous avez râté l’article qui explique pourquoi, vous pouvez le lire ici : apprendre à retrouver son calme par le mouvement) l’enfant peut mimer son émotion et son intensité. Cela peut se faire en deux étapes, d’abord faire découvrir l’émotion à l’autre joueur, puis une fois trouvée, faire deviner la nuance en mimant l’intensité de l’émotion. Là aussi , en cas de besoin , la liste peut être utilisée.
  • réciter les différentes nuances: il s’agit là de simplement se souvenir des termes existants pour chaque émotion. Pour ajouter de la difficulté, vous pouvez définir l’obligation de trouver des termes non encore utilisés dans la partie.


Tous à vos cocottes !


Le moment est venu de travailler la dextérité de vos doigts et ceux de vos Oursons et d’activer votre petite cocotte. Transportables facilement, légères, et drôlement utiles, j’espère qu’elles feront du voyage et que vous leur ferez découvrir le monde 🙂

Montrez-nous vos créations et partagez-nous vos pépites après vos échanges avec vos Oursons !

A très vite,

PARTAGER:

18 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.